July 28, 2022

United Nations – French Model

Modèle Francophone des Nations Unies 2022 (French UN Model organised by UNAAV)

Lutter contre le changement climatique : S’engager à agir à l’échelle mondiale

 

En anglais:

 

I was pleasantly surprised to find that the French Model UN Excursion was both an enjoyable and useful day. Different high schools from around Melbourne sent teams of four students, and each team had to represent a different member nation of the UN; our team was representing Seychelles. The topic that was discussed on the day was climate change and what actions various countries are taking to combat this issue. The day consisted of three sections:

  1. First, each country presented their position statement
  2. Then, the Caucus sessions, which including both “moderated” and “unmoderated” proposals
  3. To finish – proposing, discussing, debating, and voting on amendments to the “Draft Resolution”

For me, the first session was particularly helpful as it was very good to practise my listening skills, having to focus on different voices speaking at various paces, tones, intonations and accents. This session was the most useful for my French studies.

 

I found the last session the most enjoyable part, because it was fun to vote on proposed amendments and debate  them in French,  taking on the persona of the country we were representing.

 

Overall, it was an excellent experience that I would recommend to any future VCE French student. Thank you to Madam Peerbux for doing all the background administrative work that allowed us to participate on the day.

 

En français:

 

Selon moi, le Modèle Francophone des Nations Unies 2022 était une journée utile et agréable. Plusieurs lycées de Melbourne avaient préparé des équipes de quatre étudiants, et chaque équipe a représenté une différente nation membre des Nations Unies. Notre équipe a représenté les Seychelles. Le sujet de la discussion était le changement climatique et les actions des pays en réponse à ce problème. La conférence était divisée en trois parties :

  1. D’abord, chaque pays a présenté leur discours de positionnement
  2. Ensuite, la séance du Caucus se composait de la partie « modérée » et de la partie « non-modéré »
  3. Finalement, suivi des propositions, des discussions et le vote des amendements proposés pour le « Projet de résolution ».

Personnellement, moi, j’ai trouvé la première partie assez utile, car c’était un très bon moyen de pratiquer la compétence d’écoute, car on devait se concentrer sur de différentes voix, parlant avec des débits, tons, intonations et accents variés. À mon avis, cette séance était la plus utile pour mon apprentissage de la langue française.

 

D’autre part, la dernière partie était la plus agréable pour moi, parce que nous avons voté sur les amendements proposés et nous les avons discutés avec des raisons pourquoi on était ‘pour’ ou ‘contre’ ceux-ci en français, et c’était amusant ! Également, en représentant son pays, il faut qu’on s’interprète en personnage du pays.

 

Dans l’ensemble, c’était une excellente expérience. Évidemment, je conseillerais aux étudiants qui étudient le français en première ou en terminale, de participer dans l’avenir. Je voudrais remercier Mme. Peerbux pour organiser et nous préparer pour cette sortie scolaire / conférence.

 

 Par Tim Whitford

Étudiant en Terminale

On Thursday, we had the opportunity to go a Model UN Conference. Having to practise my speech before the day really improved my speaking skills and I also got to practise my listening on the day. Even though it was a bit scary to speak another language in front of so many people, I really enjoyed it and hope to go next year as well.

Imogen Platt

Étudiante en Première

En français :

Avec trois autres étudiants de notre collège, j’ai eu l’opportunité de participer à la Conférence des Nations Unies, une simulation en langue française, offerte par UNAAV. L’expérience nous a donné la possibilité de représenter les Seychelles. Nous avons passé la journée à échanger des conversations et des idées avec d’autres lycéens sur le thème de l’environnement, en particulier, au sujet des problèmes climatiques et du réchauffement planétaire. Chacun devait présenter la position de son pays et défendre ses intérêts. Nous sommes devenus politiciens pour une journée. Nous avons compris que ça signifie quoi de défendre ses idées, tout en cherchant à convaincre le plus de personnes possibles dans une atmosphère collaboratrice et d’écoute, où tout le monde faisait l’effort de s’exprimer en français.

 

Personnellement, c’était complètement une nouveauté qui m’a beaucoup surprise. J’ai rencontré des personnes avec la même passion que j’ai pour le français. De plus, j’ai eu l’occasion de pratiquer ma langue dans une ambiance internationale, ouverte à un échange d’idées sur une question qui intéresse tout le monde. Parler du changement climatique d’une manière sérieuse comme ça, nous a fait comprendre la gravité de cet argument et son influence sur nos modes de vie !

 

En anglais :

With three other students from our College, I had the opportunity to participate at the French UN Model conference organised by the UNAAV. For this experience, we were able to represent Seychelles. We spent the day exchanging conversations and ideas with other students on the theme of the environment, in particular issues surrounding climate change and global warming. Each team had to present their country’s position and defend their views. We wore the shoes of politicians for one day. We understood what it means to defend your ideas, whilst persuading as many delegates as possible in a collaborative and active listening atmosphere, where everyone was making the effort to speak in French.

 

Personally, it was a complete novelty that surprised me. I met other young people who shared the same passion as me for learning French. Moreover, I also had the opportunity to practise the French language in an international and open setting, and exchange ideas on a topic with passionate like-minded young people. Talking about climate change in a serious way like this raised our awareness of the gravity of the situation and its influence on our lifestyles.

 

Elisabetta Sanseverino

Étudiante en Seconde

Madame Peerbux

French Teacher